Pages

Translate

lundi 4 mars 2013

Lundi sans viande

La semaine dernière, je me suis procuré le livre Une journée sans viande de Paul, Stella et Mary McCartney. J'ai pris soin de bien le feuilleter page par pages pour y découvrir non seulement d'excellentes recettes mais également la campagne Meat Free Monday, mise en oeuvre par la famille McCartney, faisant la promotion d'une alimentation saine et respectueuse de l'environnement.

Dès les premières pages, plusieurs faits, statistiques et arguments convainquants nous rappelle que l'élevage est actuellement responsable des plus graves atteintes de l'environnement d'aujourd'hui. J'ai pensé qu'il était bon de se le rappeler.

En plus d'exercer une énorme pression sur les ressources de la planète, la consommation de viande quotidienne contribue à la dégradation de l'environnement. Par exemple, une alimentation à base de produits animaux requiert en moyenne 4,5 fois plus de superficie agricole qu'une alimentation à base de végétaux. 2 Et il faut 6 kg de céréales pour produire 1 kg de bœuf et de 6 à 20 fois plus d'eau pour produire une protéine animale que pour produire une protéine végétale.

De plus, l'élevage des animaux contribue à plusieurs problèmes environnementaux tels que la déforestation, la désertification, l'érosion des sols, la pollution des sols et de l'eau, les pluies acides, les algues bleu-vertes et la destruction de milieux naturels, indiquent les organisateurs de la campagne.

Les lundis sans viande ou Meatless Mondays ont vu le jour en 2003 au département de la Santé publique de l'Université Johns Hopkins à Baltimore aux États-Unis. L'objectif premier du programme était de convaincre les Américains de diminuer de 15 % leur consommation de gras saturés afin de prévenir les risques de maladies graves comme le cancer, le diabète, le cholestérol élevé et les maladies coronariennes. En 2009, l'argument écologique s'est ajouté à celui de la santé. Dans une étude datant de 2006, l'Organisation des Nations Unies pour l‘Alimentation et l‘Agriculture indiquait que l'élevage était responsable de 18 % des émissions annuelles des gaz à effet de serre dans le monde, plus que tous les moyens de transport réunis.

Convaincus? Moi oui et je me suis régalé d'autant plus avec ce rouleau du printemps au tofu terryaki.



Je vous souhaite un bon lundi sans viande!

6 commentaires:

Kim G. a dit…

Je participe pas mal sans le dire aux lundis sans viande. J'adore! Ton rouleau est bien tentant!

Mademoiselle B a dit…

Moi, ce sont tous les jours de la semaine qui sont sans viande ;)
Il a vraiment de belles couleurs, ce rouleau de printemps!

La Flexitarienne a dit…

Merci! J'avoue que moi aussi je suis aussi lundi, mardi, mercredi, jeudi.... sans viande!

Marie-Claude a dit…

Tes rouleaux semblent délicieux. La vie est belle sans viande :)

Mlle Pigut a dit…

Je suis une convaincue depuis longtemps et tes petits rouleaux me font de l'oeil !

La Flexitarienne a dit…

Merci à toutes! C'est bien de constater que non seulement il y a déjà beaucoup d'adaptes aux lundis sans viande mais qu'il s'en ajoute de plus en plus!